RADIO(S)

Alerte info
  • RMS INFOS : : Désormais, Ecoutez RMS RADIO MIDI SOLEIL sur la fréquence 96.4 sur l'Application WEBTUNER.FR !


Les pom-pom girls nord-coréennes au village olympique de PyeongChang, le 8 février 2018.

Les pom-pom girls nord-coréennes au village olympique de PyeongChang, le 8 février 2018. — Yonhap News/NEWSCOM/SIPA

Elles voulaient voir la mer mais, assaillies par les médias sud-coréens, les pom-pom girls nord-coréennes, qui assurent l'ambiance dans les tribunes des Jeux olympiques de Pyeongchang, ont dû renoncer à leur sortie à la plage mardi. Depuis leur arrivée en Corée du Sud la semaine dernière pour les JO, les 229 pom-pom girls attirent l'attention des médias et des spectateurs.

Aucun athlète nord-coréen n'étant engagé dans les épreuves de mardi, elles avaient prévu une journée de repos, entre balade à plage, restaurants en ville et visites touristiques, vêtues de leurs survêtements rouges et bonnets blancs.

>> A lire aussi : JO 2018: Questions qui fâchent et pom-pom girls qui chantent... On vous raconte le premier match de la Corée unifiée

Mais à leur arrivée à la plage, elles ont été accueillies par une horde de journalistes et de caméras et contraintes de renoncer à voir la mer. Pressées de questions par les médias, elles ont dû remonter dans leur bus et rebrousser chemin. « On n'a pas pu voir la plage », a regretté l'une des cheerleaders, visiblement déçue.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/sport/2220051-20180213-assaillies-armee-journalistes-pom-pom-girls-nord-coreennes-annulent-viree-plage
Partager