RADIO(S)

Mika : Je vous écoute tous les jours ! Merci pour les années 80 ! j'adore ! Didier : RMS est devenue ma radio fétiche au bureau. Coucou de Carcassonne floroccitan : Un bonjour à toute l'équipe ! Merci pour cette formidable radio et longue vie ! Mylla : De super musiques ! aime bien ! Seb : Super RMS ! continuez comme ça ! Biter34 : RMS c'est mon cœur mon amour, une radio originale avec pleins de souvenirs, franchement belle équipe ! Plume34 : Un petit coucou à Marie et Puce gros bisous les filles et merci pour votre gentillesse ! Sylvia : Vraiment une radio Géniale ! et au Top !


Marceline Bodier (à gauche) et Laure Prételat (cofondatrice de Librinova).

Marceline Bodier (à gauche) et Laure Prételat (cofondatrice de Librinova). — L.Bainier/20 Minutes

  • Le Prix des Etoiles 2017 a été remis mardi soir à Marceline Bodier pour la Fille au Mitote.
  • Ce concours organisé en partenariat avec 20 Minutes récompense un auteur auto-édité en l'accompagnant vers le monde de l'édition classique.
  • Plus de 400 auteurs ont participé au Prix des étoiles cette année.

Pour les Toltèques, tous les rêves du monde se cacheraient dans le mitote, le brouillard-esprit. Ceux de Marceline Bodier sont devenus réalité. Son premier roman, La Fille au mitote, a décroché mardi 13 février  le Prix des Etoiles 2017. Un concours littéraire pour nouveaux talents, organisé par la structure d’autoédition Librinova en partenariat avec 20 Minutes.

>> A lire aussi : La maison d'auto-édition, un maillon entre l'e-book et la librairie

La concurrence était rude pour cette seconde édition. Le livre de Marceline Bodier devance Attrape-rêves (F. Kervarec), Josh (Alexis Arend) et Les Nids de Van Gogh (Evelyne Larcher), tous deuxièmes ex aequo. « Au total, nous avons reçu 426 candidatures cette année, détaille Charlotte Allibert, cofondatrice de Librinova. Des romans de genres très différents, donc difficiles à comparer. Pourtant celui de Marceline Bodier a été retenu par l’ensemble des jurés. C’est un livre auquel on croit beaucoup. »

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

La Fille au Mitote creuse l’histoire commune d’une bande d’amis bohèmes, unis par une tragédie survenue au début des années 80. Enfoui sous le succès et les conventions, leur secret est mis à mal quand les enfants de deux d’entre eux décident de fouiller le passé. « Il y a beaucoup de suspens, une atmosphère intrigante. C’est un roman psychologique tout à fait dans l’air du temps », explique Charlotte Allibert.

« L’ambiance est très spéciale. Ce livre a une aura », confirme Denis Faïck, juré cette année. Son roman La Belle histoire d’une jeune femme qui avait le canon d’un fusil dans la bouche a remporté l’édition 2016 et bénéficié à ce titre d’un contrat d’agent. Quelques mois plus tard, son livre a paru chez Fleuve.

C’est l’un des avantages majeurs de ce prix que d’offrir au lauréat une occasion de trouver un éditeur et de bénéficier d’une belle mise en avant. « Il est très difficile de percer dans l’autoédition. Bénéficier de ce genre d’aide est très important. La Fille au Mitote est entre de bonnes mains. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’il trouvera un éditeur », prophétise Amélie Antoine. Jurée elle aussi de cette édition, l’auteure a emprunté ce chemin seule, il y a quelques années. Son roman autoédité  Fidèle au poste a été repéré par Michel Lafon et c’est cette même maison d’édition qui publiera le 8 mars son nouveau livre  Les Secrets. Avec la promesse d’une audience élargie.

Au cercle de proches qui a pu découvrir son livre, Marceline Bodier devrait elle aussi voir rapidement s’ajouter de nouveaux lecteurs : « Quand on est un point isolé et qu’il n’y a aucun lien qui mène vers vous, il n’y a aucune chance qu’on vienne à vous, confirme-t-elle. Pour découvrir la Fille au mitote il n’y a désormais plus qu’un lien à suivre, celui-ci.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/livres/2219599-20180213-marceline-bodier-decroche-prix-etoiles-2017-fille-mitote
Partager