RADIO(S)

Alerte info
RMS INFOS : : Désormais, Ecoutez RMS RADIO MIDI SOLEIL sur la fréquence 96.4 sur l'Application WEBTUNER.FR !


C'est le plus controversé des herbicides et selon les Faucheurs Volontaires, il est présent partout. Dans la nature, dans ce que nous mangeons et dans notre corps. Pour le démontrer, le collectif lance donc une vaste campagne d'analyse d'urine. "On pisse du glyphosate" disent les Faucheurs, qui cherchent 1 500 volontaires pour faire le test avant d'élargir leur campagne à toute la France. 

Des actions en justice?

Ces milliers d’analyses déboucheront ensuite sur des actions en justice pour ceux qui le souhaitent. Ils seront invités à porter plainte contre les fabricants de pesticides comme Monsanto, le géant américain inventeur du glyphosate, mais également contre les décideurs qui autorisent ces produits. 

Des recherches déjà effectuées 

Selon le collectif, une centaine de citoyens a déjà fait rechercher des traces de glyphosate dans ses urines. Non seulement selon les Faucheurs, "100  % des analyses ont été positives, preuve de la présence des pesticides dans notre corps" mais "tous en avaient à des taux jusqu'à 33 fois la dose autorisée dans l'eau potable".

Des réunions publiques en Ariège?

Des réunions publiques sont programmées dès ce lundi soir en Ariège pour informer le public et trouver des volontaires :
  • Le 16 avril, à 19h30 à Saverdun, 19h30, salle jean Jaurès.
  • Le 17 avril à 18h30 à Foix à la maison des associations, avenue de l’Ariège.
  • Le 18 avril, à 18h30 au Mas d’Azil, à la salle multimédia.
  • Le 19 avril, à 18h30 à Laroque-d’Olmes, à la salle Mermoz.
  • Le 22 avril, à 15h00 à la salle des fêtes de Montbrun-Bocage.
  • Le 26 avril, à 15h00 à Saint-Girons, dans la salle d’honneur de la mairie.
A l'issue de cette campagne d'analyses, d'autres opérations de test seront lancées partout en France. 

Voyez le reportage de Margaux Dubieilh, Odile Debacker, Pascal Dussol et Jack Levé :

Un financement participatif

Les Faucheurs Volontaires estiment à 120 000 euros le coût de cette campagne pour 1 500 volontaires. Chacun d'entre eux est invité à participer à son financement mais le collectif lance aussi une campagne de financement participatif pour couvrir les frais d'analyse, d'expédition, de procédure judiciaire, d’huissier, de location de salles et de gestion du projet.

L'usage du glyphosate encore autorisé pour 3 ans en France

Considéré en France comme un cancérogène probable, le glyphosate reste autorisé pour au moins encore trois ans en France, malgré les demandes répétées d'interdiction des associations de défense de l'environnement. Début avril 2018, la mission parlementaire française d'information sur les pesticides a rendu son rapport. Elle prône une meilleure prévention et une meilleure information concernant les dangers occasionnés par ces produits, mais restreint considérablement le périmètre d'interdiction envisagé pour le glyphosate.



Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/ariege-donnez-votre-urine-detecter-presence-pesticides-1459407.html
Partager