RADIO(S)

Alerte info
  • RMS INFOS : : Désormais, Ecoutez RMS RADIO MIDI SOLEIL sur la fréquence 96.4 sur l'Application WEBTUNER.FR !


Le quartier du Mirail à Toulouse a de nouveau été le théâtre d'incidents entre des groupes de jeunes et les forces de l'ordre, ont constaté sur place des journalistes de France 3. Ces événements interviennent 24 heures après de premières violences urbaines qui ont eu lieu dimanche dans la soirée et au cours desquelles onze véhicules ont été incendiés. 

Premiers heurts à Bellefontaine

Les premiers heurts ont éclaté dans le quartier de Bellefontaine ce lundi soir. Selon la police, des "tirs de mortier" ont été lancés depuis des appartements en coursive. Les policiers ont répliqué par des tirs de grenades et de bombes lacrymogènes.
Plusieurs petits groupes, dispersés dans le quartier se heurtent aux forces de l'ordre. Une barricade est actuellement en flammes rue Paul Gauguin. L'hélicoptère de la gendarmerie survole le quartier où la situation est très tendue.
Une barricade en flamme barre actuellement la rue Paul Gauguin à Toulouse. / © Frabrice Valéry / France 3 Occitanie
Une barricade en flamme barre actuellement la rue Paul Gauguin à Toulouse. / © Frabrice Valéry / France 3 Occitanie

Une première soirée de violences dimanche

Dimanche, vers 20h30, des incidents ont démarré notamment dans les quartiers de La Reynerie et de Bellefontaine : jets de pierre sur les policiers, incendies de voitures et de poubelles. Le calme n'est revenu que vers minuit. Il n'y a eu aucune interpellation.

Ces incidents pourraient avoir démarré après le suicide d'un détenu de 26, retrouvé pendu samedi soir dans sa cellule du quartier disciplinaire de la maison d'arrêt de Seysses près de Toulouse. Lundi après-midi, des détenus de la maison d'arrêt ont refusé de réintégrer leur cellule après la promenade, en raison de la mort de ce prisonnier. Les équipes régionales d'intervention et de sécurité (ERIS) de l'administration pénitentiaire ont été envoyées sur place.

Mais selon des sources policières, c'est le contrôle d'identité d'une femme portant un niqab et pour lequel des policiers ont été pris à partie dimanche après-midi qui pourrait être à l'origine de ces événements. 


Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-nouvelles-violences-urbaines-ce-lundi-soir-quartier-du-mirail-1459803.html
Partager