RADIO(S)

Alerte info
RMS INFOS : : Désormais, Ecoutez RMS RADIO MIDI SOLEIL sur la fréquence 96.4 sur l'Application WEBTUNER.FR !


Fin 2019, dans l'usine de traitement de Calce, les déchets ménagers ne seront plus simplement triés et recyclés. La vapeur issue de l'incinération de ces ordures, 240.000 tommes par an, va servir à chauffer ou climatiser entreprises et bâtiments publics.

Le projet a été présenté vendredi dernier, au Salon des maires de Perpignan.

Un réseau urbain de vapeur à plus de 100 degrés


Cette énergie propre va être transportée dans des tuyaux sur 11 kilomètres, vers Perpignan, afin d'alimenter plusieurs sites, pour dans un premier temps, l'équivalent de la consommation de 5.000 logements.

En arrivant à Perpignan, la chaleur sera distribuée par le réseau exploité par Dalkia auprès du chocolatier Cémoi, à la Clinique Mutualiste Catalane, à l’école Hélène Boucher, l’école Léon Blum, à l’espace aquatique Arlette Franco et au Centre hospitalier de Perpignan. Ce dernier profitera également d’un froid d’origine renouvelable grâce à l’installation d’un groupe à absorption.


Ce projet est bon pour l'environnement et les finances des divers acteurs. Celles des propriétaires des bâtiments concernés qui paieront l'énergie moins chère mais également celles du Sydetom 66. Le Syndicat de traitement des ordures ménagères, en dépit d'un investissement de départ de 20 millions d'euros pour construire le réseau de chaleur devrait empocher entre 4 et 5 millions d'euros chaque année.
Sans oublier que ces revenus seront un plus dans le budget du Sydetom qui n'aura pas à les faire payer aux contribuables via la taxe annuelle d'enlèvement des ordures ménagères.

En septembre 2019, cette alimentation énergétique sera effective. Son développement devrait se poursuivre dans des lycées et dans le parc HLM de Perpignan... Ce ne sont pas les déchets qui manquent.

Calce (66) : L'usine de retraitement des déchets aura son réseau de chaleur vers Perpignan en 2019
Les déchets ménagers recyclés et transformés par l'usine de Calce dans les Pyrénées-Orientales seront utilisés en 2019 pour alimenter un réseau urbain de vapeur vers Perpignan. Une ressource écologique qui permettra de chauffer ou de climatiser des nombreux bâtiments publics. - F3 LR - Reportage : M.Tamon et J.F.Puakavase


 

Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/usine-retraitement-dechets-calce-aura-son-reseau-chaleur-perpignan-2019-1459719.html
Partager